BAttat contemporary /                                     les glaciers                                                        11.17.16 - 01.10.17

http://www.battatcontemporary.com/

les glaciers

« La masse de neige transformée en glace qui constitue un glacier, quasi immobilisée au revers des sommets couverts de neiges éternelles, n'est immobile qu'en apparence. En vérité, elle se meut avec une lenteur qui se mesure par des années. »
-Amédée Guillemin, La neige, la glace et les glaciers, x.
 
Battat Contemporary est heureuse de présenter la première exposition solo de Patrick Bernatchez à la galerie. Inspirée du tome XVII - La neige, la glace et les glaciers de la Petite encyclopédie populaire (1878-1891), ouvrage de vulgarisation de l'auteur scientifique Amédée Guillemin, Les glaciers est la pointe apparente d'une exploration beaucoup plus vaste dont maints aspects demeurent submergés.

Si l'ouvrage détaille rigoureusement chacune des conditions physiques et atmosphériques nécessaires à la formation de phénomènes météorologiques tel la neige, le grésil, la glace et les glaciers, cette proposition de l'artiste évoque plutôt la propriété-tant intrinsèque que métaphorique-de ces derniers à dérober, occulter, cacher. Elément récurrent du langage visuel de Patrick Bernatchez, les glaciers et ce qu'ils camouflent se posent ici comme une référence aux méandres de l'inconscient.  Longtemps perçus comme éternels, les icebergs amorcent leur fonte, et libèrent du même coup instincts dormants, songes engloutis, passés cristallisés.

Investissant cet espace symbolique, un miroir gravé, un cyanotype et des dessins à l'encre et au plomb, dont l'exécution minutieuse trace les contours de scènes oniriques, révèlent, lors d'une observation indulgente, la présence en filigrane de memento mori non moins saisissants. Dans l'image et dans son déploiement, la notion de dualité qu'exhibent ces dessins funestes s'étend bien au-delà de ceux-ci, puisqu'elle imprègne l'ensemble de la production exposée. Des objets trouvés, soigneusement choisis, découvrent une double nature qui détrompe leur simple apparence. Le détournement de leur usage prescrit et la dissimulation d'histoires codées sont autant de méthodes qui mettent en exergue la pertinence allégorique des écrits de Guillemin dans la cadre de ce projet; Ceux-ci précisent le désir latent, dans la composition laborieuse d'œuvres gigognes, de transcender le passage du temps et de voir dans son apparente fatalité une occasion de se pencher sur ce qu'il expose de la nature humaine. Imprégnant l'ensemble de la pratique de l'artiste, ces idées esquissées dans des ensembles tels que Chrysalides et Lost in Time reviennent hanter Les glaciers, qui se dévoilent dans une lenteur romantique.

/

"The heap of snow transformed into ice constitutes an iceberg. Almost immobile at the bottom of summits covered in eternal snows, it is still only in appearance. In truth, it moves with a slowness that is measured in years."
-Amédée Guillemin, La neige, la glace et les glaciers, x.
 
Battat Contemporary is pleased to present Patrick Bernatchez's first solo exhibition at the gallery. Inspired by Volume XVII- La neige, la glace et les glaciers from the Petite encyclopédie populaire (1878-1891), a work of popular science literature by French author and journalist Amédée Guillemin, Les glaciers is the visible tip of a vast exploration of which many aspects remain submerged. 

If the book rigorously details each of the physical and atmospheric conditions necessary to the formation of meteorological phenomena such as snow, hail, ice and icebergs, this proposal by the artist rather evokes the latter's property - intrinsic and metaphoric - to hide, to conceal, to obscure. A recurring element in the visual language of Patrick Bernatchez, icebergs and what they mask are positioned here as a reference to the meanders of the unconscious. Long perceived as eternal, glaciers here start to melt and liberate dormant instincts, engulfed dreams, crystallized pasts.

Investing this symbolic space, an engraved mirror, a cyanotype and ink and graphite drawings, whose meticulous execution traces the contours of oneiric scenes, reveal striking filigreed memento mori. The notion of duality exhibited by these sinister drawings extends beyond the paper; it imbues the entirety of the production presented here. Found objects, carefully selected, expose a double nature that subverts their simple appearance. The détournement of their prescribed use and dissimulation of coded histories act here to emphasize the allegorical pertinence of Guillemin's writings for this project. They refer to a latent desire, in the laborious composition of works unfolding like Russian dolls, to transcend the passage of time and see in its apparent fatality an occasion to contemplate what it discloses about human nature. Permeating Bernatchez's practice, these ideas already outlined in bodies of work such asChrysalides and Lost in Time return to haunt Les glaciers, which reveal themselves with romantic languidness.

Voir article de La Presse (Éric Clément) du 12.11.16

Voir aussi: Article du Devoir (Nicolas Mavrikakis) du 11.26.16


AUDAIN ART MUSEUM, WHISTLER /  INTERSECTIONS: CONTEMPORARY ARTIST FILMS 10.29.16 - 02.06.17

 

Curated by Darrin Martens, Gail and Stephen A. Jarislowsky Chief Curator Intersections is the first contemporary art exhibition organized by the Audain Art Museum. The show features the extraordinary talents, through seven works of art, of eight internationally recognized contemporary interdisciplinary artists: Matilda Aslizadeh, Patrick Bernatchez, Stan Douglas, Pascal Grandmaison and Marie-Claire Blais, Lisa Jackson, Fiona Tan and Althea Thauberger.

https://audainartmuseum.com/



L'ÉCART. Lieu d'art Actuel /                                 APHÉLIE                                                           09.01.16 - 10.02.16

http://www.lecart.org/

Aphélie1_vue dexpo_détail_IMG_0293 copy.jpg

MUSÉE D'ART DE JOLIETTE / -180°                           06.04.16 - 09.04.16

http://www.museejoliette.org/fr/expositions/patrick-bernatchez-180/


THE POWER PLANT / LES TEMPS INACHEVÉS      30.01.16 - 15.05.16

http://www.thepowerplant.org/

Presentation and circulation of the exhibition is organized by the Musée d’art contemporain de Montréal. Curated by Lesley Johnstone, Head of Exhibitions and Education, Musée d’art contemporain de Montréal. Exhibition Coordination by Clara Halpern, RBC Curatorial Fellow, The Power Plant.

Co-produced by the Musée d’art contemporain de Montréal and Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, in partnership with Argos, Centre for Art and Media, Brussels, and The Power Plant, Toronto.


GOLDBERG EXPERIENCED.03/77K                       performance du 13 novembre 2015   (extraits)              


MACM / LES TEMPS INACHEVÉS                    17.10.15 - 11.01.16

http://www.macm.org/expositions/patrick-bernatchez/

Bernatchez_04_LR.jpg

crédits photo: Richard-Max Tremblay et Patrick Bernatchez

commissaire - LESLEY JOHNSTONE et KEVIN MUHLEN

    

L’exposition Les Temps Inachevés propose un corpus significatif d’œuvres tirées de deux ensembles majeurs : Chrysalides (2006-2013) et Lost in Time (2009-2015). La démarche de Patrick Bernatchez s’articule autour de réalisations distinctes – dessins, photographies, films, créations sonores et installations – qui s’inscrivent dans des projets conceptuels d’envergure. Lost in Time traite des dimensions multiples du temps – espace-temps, temps cosmique, temps performatif, temps imaginaire, voyage dans le temps ou encore distorsion du temps. Chrysalides, pour sa part, sonde les thématiques de la vie et de la mort, de la décomposition, de l’entropie, du cycle des saisons et du passage du temps au cours d’une journée, d’un mois ou d’un an.

La constitution de ces ensembles s'étend sur plusieurs années. Leur échéance est indéfinie, l’artiste s’aménageant des ouvertures lui permettant à tout moment de les modifier et de les enrichir. De nouvelles productions peuvent venir compléter les ensembles tandis que les modes de présentation antérieurs sont susceptibles d'évoluer. Dès lors, chaque nouvelle exposition de Patrick Bernatchez est l'occasion de dresser un état des lieux de ces cycles en constante évolution. Il ne s'agit pas d'une interruption ou d'une finalisation du processus de création autour d’un corps d’œuvres, mais davantage d'un état intermédiaire permettant une évolution des œuvres en question.

Coproduction entre le Musée d’art contemporain de Montréal et le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, en partenariat avec Argos – Centre for Art and Media, Bruxelles, et The Power Plant Contemporary Art Gallery, Toronto.


curator - LESLEY JOHNSTONE et KEVIN MUHLEN

The exhibition Les Temps Inachevés offers a significant body of works from two major series : Chrysalides (2006-2013) and Lost in Time (2009-2015). Patrick Bernatchez's approach revolves around distinct mediums (drawings, photographs, movies, installation arts and sound pieces) incorporated within the framework of conceptual,  ambitious large-scale projects . Lost in Time examines the multiple facets of the dimension of time: space-time, cosmic time, performative time, imaginary time, travel in time and temporal distortion. On the other side, Chrysalides discusses the themes of life and death, decomposition, entropy, as well as the cycle of the seasons and the passing of time over of a day, a month or a year.

Both series of works were developed over several years and neither has a clearly defined ending, since the artist has left openings that allow him to take them a step further at any time. Each new exhibition is thus an opportunity to take stock of his constantly evolving cycles, as much in terms of newly added productions as of the ways in which earlier works are presented. The artist does not view an exhibition as the conclusion or completion of the creative process surrounding a group of works but as an intermediary step, an initial presentation that allows the works in question to evolve.

A co-production of the Musée d’art contemporain de Montréal and the Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, in partnership with Argos – Centre for Art and Media, Brussels, and The Power Plant Contemporary Art Gallery, Toronto.

 


                              Quelques événements viendront ponctuer l'exposition. Notamment une performance live de Fernando Corona/MURCOF, sur une projection du film LOST IN TIME, un concert réunissant 8 pianistes qui interprèteront la pièce GE0433RPM/Goldberg Experienced.04 fruit d'une collaboration avec l'artiste Patrice Coulombe. Ce concert sera réalisé grâce à l'implication du Conservatoire de Musique de Montréal. Les dates seront bientôt affichées sur ce site et celui du MACM.






VOLKSPALEIS / LOST IN TIME                       05.09.15

100 years from now
One-day symposium organized in the context of Volkspaleis 2015 on the opening of the cultural season and the Museumnacht Den Haag.
Grote Kerk Den Haag
Saturday 5 September 2015, 12:00 — 21:00


100 years from now is a one-day symposium examining our turbulent relation towards time with a focus on cultural production. Despite the fact we know the world may (will!) change drastically over the next hundred years, we still struggle to relate to the future. It seems easier to comprehend time by looking backward rather than forward, especially when it comes to gaging how much we have changed both individually and collectively.

The opening of the cultural season gives space to stand still to think about the notion of time — or at least try. 100 years from now is divided into several timespans (100 years from now, 10 years from now, 1 year from now) and forms (lectures, panel discussions, interviews) where artists, curators, critics, writers, musicians and philosophers are invited to share their thoughts and visions of the future. We address the question of the prospects of cultural production 100 years from now.


100 years from now
Symposium d'une journée organisée dans le cadre du Volkspaleis 2015 durant l'ouverture de la saison culturelle et du Museumnacht Den Haag. Grote Kerk Den Haag. Samedi 5 septembre 2015 12:00-21:00
 

Le symposium d'une journée 100 years from now examine nos relations complexes au temps, tout en portant une attention particulière sur la production culturelle. En dépit de notre lucidité quant aux changements drastiques à venir dans les cent prochaines années, il nous est toujours extrêmement difficile de nous projeter dans le futur. Il est plus aisé de regarder en arrière que de se confronter à l'avenir, surtout lorsqu'il s'agit d'estimer combien nous avons changé individuellement et collectivement.

L'ouverture de la saison culturelle permet d'arrêter le temps - tout du moins d'essayer. 100 years from now est fractionné en plusieurs périodes (dans 100 ans, dans 10 ans, dans 1 an) et prend différentes formes (présentations, débats, entretiens) pendant lesquelles artistes, conservateurs, critiques, écrivains, musiciens et philosophes sont invités à partager leurs pensées et visions du future. La question de l'avenir de la production culturelle dans cent ans est posée.


GALERIE WEST, DEN HAAG                         05.09.2015 — 03.10.2015


                                                                MONOGRAPHIE                                                    LES TEMPS INACHEVÉS

2015, 208 pages (réalisation de : Atelier Olivier Lamy, Bruxelles, Belgique)

Éditeur: Casino Luxembourg
Auteur(s): Patrick Bernatchez, Lesley Johnstone, Scott McLeod & Kevin Muhlen
Langue: Français et anglais

Publié à l'occasion des expositions éponymes au Casino Luxembourg en 2014-2015 et au musée d'art contemporain de Montréal en 2015-2016 (voir aussi le double disque vinyle de Murcof Lost in Time, publié conjointement).

Cet ouvrage luxueux, abondamment illustré, avec deux essais et un entretien, constitue une introduction complète à l'univers fantasmagorique de l'artiste canadien, en rendant compte de l'ensemble de la démarche interdisciplinaire et polymorphe qu'il met en œuvre, du lien inextricable entre le son, la musique et l'image qui structure son travail, et de la manière dont il développe, avec un sens théâtral qui s'exprime en retenue, le thème des multiples dimensions du temps, des cycles de la vie et de la mort, de l'entropie, etc

Reference monograph: an extensive survey of Patrick Bernatchez's drawings, sculptures, sound installations and films. Published on the occasion of the eponymous exhibitions at Casino Luxembourg in 2014-2015 and Musée d'art contemporain de Montréal in 2015-2016